Imprimer

Si Phan Don

Kingfisher-logo-xsSi Phan Don, ce qui signifie en lao Quatre Mille Iles, s'étend sur environ 50 km le long du Mékong juste au nord de la frontière cambodgienne où, pendant la saison des pluies, le fleuve atteint une largeur de 14 km, la plus large de son voyage long de 4.350 km de la Chine au Vietnam. Pendant la saison sèche, les eaux reculent et laissent derrière elle des centaines sinon des milliers d'îles et d'îlots.

Les îles les plus grandes sont habitées toute l'année et offrent aux visiteurs un véritable aperçu de la vie rurale le long du Mékong où les habitants vivent presque en autosuffisance, cultivant la plupart de leur nourriture comme le riz, la noix de coco, la canne à sucre et des légumes et péchant dans les eaux poissonneuses du fleuve.

La plus grande île de cette zone est Don Khong qui compte environ 55.000 habitants dont la plupart sont regroupés dans deux villages de chaque côte de l'île. Comme toutes les îles de Si Phan Don, la meilleure façon de visiter Don Khong est de louer un vélo et de se promener dans les petits villages dispersés sur tout le territoire.

On trouve à Don Khong toutes sortes de logements, depuis la simple pension jusqu'à des hôtels plus raffinés.

Les îles de Don Det et Don Khon sont proches de la frontière cambodgienne et constituaient une liaison importante pour le flux de marchandises entre le Vietnam et le Laos à l'époque coloniale Française. On y trouve toujours la seule partie restante de la voie ferrée jamais construite au Laos, utilisée par les Français pour contourner le réseau avoisinant de rapides et de chutes interdisant toute navigation.

De ces îles, il est possible de se rendre aux Chutes de Lee Pi ou de louer un bateau pour visiter les zones environnantes où l'on peut observer (si on est chanceux) le dauphin de l'Irrawady, espèce en voie de disparition (plutôt en fin d'après-midi et pendant la saison sèche car, pendant la saison des pluies, la rivière est trop boueuse).

On trouve sur les deux îles de plus en plus de pensions simples ainsi que des logements plus confortables.

C'est dans cette zone que l'on peut voir la chute la plus impressionnante de Khon Phapheng qui se trouve à environ 20 km au sud de Don Khong: là, une sala en bois offre une bonne vue sur la plus grande cascade du Mékong. Des toilettes et des rafraîchissements se trouvent a proximité de la sala.

Pour aller dans la région de Si Phan Don (en général à Don Khong), on peut prendre un bus/camion public qui quitte la gare routière « Lak Pet » (il y a en général deux départs le matin) ou un bateau, beaucoup plus lent, qui part de l'embarcadère de Pakxe (à la fin de la saison sèche, ces bateaux ne peuvent aller jusqu'à Don Khong: vous devrez donc louer un bateau plus petit pour la dernière partie du trajet).

On trouve maintenant des transports privés (petits bus) d'agences de voyages locales à des prix raisonnables.

Pour aller dans la région de Si Phan Don (en général à Don Khong), on peut prendre un bus/camion public qui quitte la gare routière « Lak Pet » (il y a en général deux départs le matin) ou un bateau, beaucoup plus lent, qui part de l'embarcadère de Pakxe (à la fin de la saison sèche, ces bateaux ne peuvent aller jusqu'à Don Khong: vous devrez donc louer un bateau plus petit pour la dernière partie du trajet). On trouve maintenant des transports privés (petits bus) d'agences de voyages locales à des prix raisonnables.

Comme souvent au Laos, il vaut mieux organiser une excursion a Si Phan Don auprès de votre hôtel ou pension où vous trouverez certainement des moyens de transport et des horaires assez souples et convenables.

Bien sur, il est toujours bon de contacter une agence de voyages locale pour organiser votre excursion, surtout si vous manquez de temps, mais e'est en général plus cher !

buffalos

FaLang translation system by Faboba

Nos Images